testweb.png

L'ABÎME

L’abîme présente un univers onirique, une aventure suspendue dans le temps au caractère cinématographique. Quelque chose comme un plongeon au travers de l’abîme. Ancré dans le jazz moderne, le son du groupe est influencé tant par le rock que par le classique contemporain (Messiaen). 

 

Il est forgé par les compositions de Jonathan Turgeon (piano) et des arrangements foisonnants avec plusieurs instruments à vent. Par sa nature jazz, L’abîme laisse libre cours à l’expression des musiciens, dont Hugo Blouin (contrebasse), Jean-Philippe Godbout (batterie), Alex Dodier (saxophones, flûte) et Gabriel Genest (saxophone ténor, clarinettes). Leur jeu distinctif marque les nombreux segments d’improvisation, vifs et profonds.

 

L’abîme s’inscrit en continuité du Trio Jonathan Turgeon, récipiendaire du prix Étoiles Stingray au FIJM en 2018. Actif depuis une dizaine d’années, il s’est mérité 2 nominations d’Album jazz de l’année pour Les rêves errants (2017), avec le saxophoniste Frank Lozano. 

 

Les membres de L’abîme se démarquent dans d’autres projets jazz, notamment Charbonneau ou les valeurs à’ bonne place, qui comprend Blouin, Dodier, Godbout et Turgeon et qui remportait en janvier 2020 le prix OPUS du Concert jazz de l’année. On note aussi le travail d’Alex Dodier dans Shpik, qui s’est mérité le Grand Prix de Jazz TD 2018 au FIJM.

  • redfb
  • RedYoutu